Traitement du vaginisme : que faut il savoir ?

Le vaginisme est un trouble sexuel ou une panique qui conduit l'individu devant être pénétré à adopter différentes méthodes pour éviter la pénétration. C'est une maladie qui est de plus en plus fréquente chez les femmes. Dans la suite de cet article, nous vous amenons à la découverte de cette maladie et quelques méthodes de traitement.

Les signes pour reconnaître l'apparition du vaginisme

Le vaginisme, comme évoqué précédemment est un trouble sexuel. C'est le resserrement involontaire et inconscient des muscles du périnée. Ce qui empêche une pénétration lors d'un rapport sexuel. Plusieurs informations sont à voir ici. De plus, il peut être dû au lien qu'entretien la femme avec son sentiment, la peur. À cet effet, nous avons deux catégories de vaginisme ( le vaginisme primaire et secondaire ). Le vaginisme primaire , amène la femme à ne pas entretenir aucune relation sexuelle avec pénétration. Le vaginisme secondaire quant à lui de constate suite à la douleur que ressent la femme au cours du rapport. On parle de dyspareunie.

Les facteurs responsables

Ce trouble est dû à plusieurs facteurs. D'abord, le vaginisme peut être dû à l'éducation reçue par la femme, soit à une infection urinaire à répétition qui aurait entraîné une tension, d'un traumatisme, ou encore psychosomatique. Ces femmes qui souffrent d'un tel mal ont peur et sont de nature angoissées. Notons que l'apparition de ce mal, rend impossible la pénétration. Par ailleurs, vous vous demandez sûrement si ce mal est traitable. Rassurez-vous que plusieurs moyens existent pour assurer un traitement efficace. À cet effet, pour traiter ce trouble sexuel, nous vous conseillons de vous rendre immédiatement auprès d'un thérapeute spécialisé en sexologie au cas où vous sentez le mal. Là, vous suivrez une séance de respiration et de mise en mouvement du bassin. Outre ces traitements, vous pouvez également faire recours à l' œuf de Yoni. C'est un objet en forme d'olive d'origine taoïste qui se place à l'intérieur du vagin. Il permet également de rendre meilleure la tonicité du périnée.