Dormir peut-il faire perdre du poids ?

Le surpoids est un phénomène présent dans la plupart des pays. Plusieurs éléments peuvent être à l’origine d’un surpoids. Le manque de sommeil ou une mauvaise alimentation sont les alliés du surpoids. Alors dormir peut-il faire perdre du poids ? Détails.

Comment dormir favorise-t-il la perte de poids

Pour perdre du poids en dormant il faut nécessairement avoir un rythme de sommeil régulier et avoir au moins 8 h de sommeil. En effet, pendant le sommeil, l’organisme sécrète une leptine, une hormone qui rassasie afin de mieux métaboliser les matières grasses et les sucres stockés durant la journée. En optant pour un temps de sommeil de plus de 8 h par jour, vous permettez à votre organisme de brûler 270 kilocalories par jour. Veuillez consulter www.bruleur-de-graisse-efficace.com pour en savoir plus. Plus dormir favorise la perte de poids, cependant il faudrait avoir une heure de sommeil régulière et aussi l’accompagner d’une alimentation saine. Il est important de prendre son dîner 2 à 3 h avant l’endormissement pour éviter de dormir en pleine digestion. Dans votre alimentation, privilégiez les fruits et légumes, les produits laitiers fermentés, les aliments protéinés pour le déjeuner et enfin des glucides tels que le chocolat et les noix pour le goûter. Pour faciliter la perte de poids en dormant, il faut éviter les cafés, l’alcool, le tabac et surtout bien s’hydrater.

Le manque de sommeil amplifie la prise de poids

Le manque de sommeil entraîne la modification des comportements alimentaires et un dérèglement hormonal. Plus vous mettez de temps à dormir, plus vous vous tournez vers le grignotage pour passer le temps. De même à votre réveil, vous êtes plus fatigué et amené à prendre des énergisants ou du café pour avoir de l’énergie. De plus, le manque de sommeil amplifie l’envie des aliments glucides et sucrés. En réalité, en cas de troubles de sommeil, la leptine agit moins sur l’organisme et donc favorise l’action de la ghréline qui est une hormone qui provoque la faim sur l’organisme. Ceci explique le désir de grignoter dans la nuit et de fil en aiguille empêche l’organisme de métaboliser les glucides et les sucres et donc amplifie le stockage de graisse.